Suivant
 
04.02.2019

La Tonnellerie Rousseau s’engage pour la reforestation en plantant 2000 arbres !

 

Inscrire l’entreprise dans un processus de développement durable a toujours été une de nos priorités et nous allons aujourd’hui plus loin en finançant le reboisement d’une zone dépérissante !  

 

Les premiers pas : la certification PEFC

La Tonnellerie Rousseau a obtenu la certification PEFC en 2012, délivrée par l’ONG Internationale du même nom, et qui a pour but de préserver les forêts, de garantir le respect de ceux qui y vivent, y travaillent et s’y promènent, mais aussi de pérenniser la ressource forestière pour répondre aux besoins en bois de l'Homme aujourd’hui et pour l’avenir

Nous avons aujourd’hui souhaité aller plus loin dans notre réflexion en nous engageant pour la reforestation et la préservation de l’environnement pour les générations futures.

 

 

Le projet de reboisement

C’est ainsi qu’un partenariat de reboisement a été mis en place avec l’entreprise Reforest’Action, qui a replanté à ce jour près de 3 millions d’arbres.

La Tonnellerie Rousseau s’engage donc à financer la plantation de 2000 arbres sur le site de la Ferté-Vidame en Eure-et-Loir (28), afin de redynamiser une parcelle dépérissante. Il faut savoir que l'Eure-et-Loir est l'un des départements les moins boisés de France avec seulement 12% de couvert là où la moyenne nationale est de 35%.

Ce projet s'intègre dans une Zone Naturelle d'Interêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) dite du "Massif Forestier du Haut Perche" et dans une zone Natura 2000 établie pour la conservation d'espèces d'oiseaux.

 

 

Les bénéfices

Ce projet va permettre de créer un écosystème forestier dynamique et durable. En effet, les taillis sont des boisements pauvres, de petits arbres issus de souches et dont la durée de développement est limitée à quelques années. Cette plantation est constituée d'essences diversifiées, de chênes sessiles accompagnés de fruitiers forestiers : alisiers et poiriers. Cela va permettre d'accroitre le potentiel écologique du projet, notamment pour les oiseaux, les abeilles sauvages et les coléoptères.

 

Les bénéfices attendus :

  • 2000 heures de travail créés
  • 1 158 000 km en voiture compensés
  • 6000 abris pour animaux créés
  • 8000 mois d'oxygène générés

 

Voici la parcelle avant plantation :

 

 

 

Nous vous invitons à suivre l’évolution du projet sur nos pages Facebook et Instagram !

 

télécharger notre catalogue