SAVE THE DATE

La Tonnellerie Rousseau

organise ses 2ES Portes Ouvertes
LE VENDREDI :

8 juillet

Vous êtes un professionnel et vous êtes intéressé(e) pour nous rencontrer et découvrir La Tonnellerie ?

INSCRIVEZ-VOUS

07.03.2022

L'entreprise

Didier, l’œil expert de la Tonnellerie Rousseau

Aujourd’hui nous souhaitions mettre en lumière Didier, la « bible » humaine de la Tonnellerie Rousseau. Arrivé en 2002 parmi nous en tant que Chef d’Atelier, Didier, maintenant Technico-Commercial, maîtrise aussi bien la relation client que la partie technique du métier avec des connaissances pointues en tonnellerie et en vin. Retour sur son parcours dans cet article.

Didier-atelier-tonnellerie-rousseau-tonnelier
Didier-atelier-tonnellerie-rousseau-tonnelier-savoir-faire
Didier-atelier-tonnellerie-rousseau-commercial-tonneau

Les débuts

Issu d’une famille de viticulteurs négociants alsacienne, il partit à 14 ans faire un préapprentissage de tonnelier pour parfaire et compléter les compétences qui se transmettaient de père en fils dans la famille. Une passation compliquée de l’entreprise familiale entre son père et son grand-père le poussa à rester dans le métier de tonnelier. « Il faut aller de l’avant » nous confie Didier. Alors quand l’occasion s’est présentée, il quitta sa région natale pour la Bourgogne et ses tonnelleries prestigieuses. D’abord passé par la Tonnellerie de la Maison Louis Latour, puis par la Tonnellerie Remond, c’est dans la Tonnellerie Rousseau qu’il trouva le cadre et la liberté idéale pour s’épanouir dans son travail, devenu sa passion.

Embauché par Jean-Marie Rousseau, c’est sous ses conseils et ceux de Julien Rousseau, le fondateur de la tonnellerie, qu’il tentera le concours du Meilleur Ouvrier de France en 2004. Il l’obtiendra dès le premier essai ! Pour Didier, l’un des critères principaux pour se sentir bien dans une entreprise est la confiance des dirigeants dans les capacités de leurs salariés. Etant naturellement force de proposition, il était difficile pour lui de ne pas pouvoir apporter sa patte dans le processus de création des tonneaux et des fûts. La Tonnellerie Rousseau lui a apporté cette confiance tant désirée, cette liberté totale d’entreprendre, de décider conjointement avec les dirigeants des éléments clés à améliorer. Et ce dans un seul but : la qualité et la satisfaction client. Et cette confiance que la famille Rousseau lui a toujours accordée, il l’a rendu au quintuple par des résultats qui parlent pour lui.

 

La relation client

Dès son arrivée à la Tonnellerie Rousseau, Didier a pu travailler un portefeuille client sur le secteur de l’Allemagne, lui qui parlait couramment la langue de par sa région d’origine. Cette capacité l’a fortement aidé à conquérir des nouvelles parts de marché chez nos voisins germaniques à une époque où les viticulteurs allemands parlant l’anglais étaient bien moins nombreux qu’aujourd’hui. Petit à petit, il quitta de plus en plus l’atelier et effectuera une passation sur la longueur, permettant ainsi la transmission de ses compétences aux tonneliers. Derrière lui, il laissa une équipe où le chef d’atelier n’est pas le seul décisionnaire, et où chaque membre peut participer à la prise de décisions importantes.

Passionné autant par le commerce que par la technique, Didier nous confessait ressentir parfois un manque de l’atelier et du travail manuel. Mais face à un portefeuille client toujours plus important, le temps ne lui permet plus de travailler le bois autant qu’auparavant. En effet, en plus de la clientèle allemande de la Tonnellerie Rousseau, Didier gère depuis de nombreuses années l’Italie du Nord, l’Autriche, la Suisse et le Benelux ! Néanmoins, il n’abandonne jamais ses collègues très longtemps, passant tous les jours pour les saluer à l’atelier, ces derniers en profitant pour lui poser quelques questions techniques à la volée. Eh oui, 10 ans dans l’atelier ce n’est quand même pas rien, on amasse de nombreuses connaissances !

 

La passion

Pour Didier, son travail est avant tout une passion. Son rythme ? Arriver tôt au travail et partir tard, par amour pour son métier. Ce besoin d’aller à la rencontre des vignerons, de retrouver une partie relationnelle qui lui manquait tant dans ses emplois précédents, c’est ce qu’il l’a motivé pendant toutes ces années.

Quand il se rend chez ses clients, Didier est attendu pour la dégustation des vins et ses précieux conseils. De par son passé familial dans le milieu viticole, il a toutes les connaissances requises pour conseiller au mieux ses clients. Avide d’aller toujours plus loin dans la satisfaction client, il met toute son expérience au service des vignerons pour proposer LE produit qui se mariera à la perfection avec le vin de ses clients.

Chaque vin est unique, et c’est par la bonne sélection du bois et le meilleur choix de la chauffe qu’on arrive à le complémentariser au mieux tout en le personnalisant. Sans le tonneau, le vin n’est pas le même. Didier aime la noblesse du bois et le savoir-faire de la tonnellerie qui permet de changer les caractéristiques du vin. La chauffe est un paramètre aussi primordial pour le vin que difficile à maîtriser, une étape qui demande de l’expérience et de la précision : une chauffe ratée ne pourra jamais être rattrapée. C’est d’ailleurs lors de cette étape minutieuse et très technique que les tonneliers apportent et apposent leur signature sur le fût.

Une connaissance du produit mêlée à une connaissance du client, c’est ce parfait mélange qui permet aujourd’hui à Didier de faire fonctionner le bouche-à-oreille des viticulteurs satisfaits qui amènent de nouveaux clients chaque année à la Tonnellerie Rousseau.

Après 20 ans de loyaux services à collaborer avec 3 générations de Rousseau différentes, Didier prépare aujourd’hui sa retraite en douceur. Mais attention, notre « bible » n’est pour autant pas prêt à quitter l’entreprise, prévoyant de rester à nos côtés encore 4 ou 5 ans. De quoi transmettre sa passion encore quelque temps à ses collaborateurs.

 

Pour toute demande à l’atelier tonnellerie, contactez-nous par ici.